Tag: new-wave

Mannequin Records continue de rééditer Din A Testbild

Din A Testbild était un groupe pionner de la scène allemande qui a combiné l’électronique, le post-punk, la new wave, l’indus et l’avant-garde à la fin des années 70 et au début des années 80. Composé de Gudrun Gut et Mark Eins, le duo a publié une série de disques influents sur le label Innovative Communication de Klaus Schulze. Mannequin Records a déjà réédité l’année dernière les deux premiers albums, intitulés sobrement Programm 1 et Programm 2, et vient tout juste de ressortir les deux suivants, qui s’appellent, je vous le donne en mille, Programm 3 et Programm 4....

Lire la suite

Frigidaire Tango – The Cock (1982)

La scène pop-rock transalpine reste assez méconnue dans l’Hexagone. L’Italie est pourtant est des pays occidentaux les plus riches et peuplés, il eût été étonnant que ses habitants fissent fi de la musique populaire de ces cinq dernières décennies. Il y a en réalité beaucoup de bonnes choses à découvrir, notamment dans la new wave et post punk des années 80 et Frigidaire Tango est un des secrets italiens les mieux gardés. Et pas seulement pour ce nom de groupe absolument fabuleux. En 1977, Carlos Casale et Stefano Dal Col fondent The Outkids et sont inspirés par le punk....

Lire la suite

The Tapes – Party (1980)

  Voici le premier disque des années 80 à être chroniqué ici. Pourquoi celui-ci plus qu’un autre? Uniquement parce que je l’ai trouvé d’occasion il y a peu, lors du Disquaire day alors que l’excellent disquaire Les balades sonores vendait un stock à prix d’ami. Je n’aime pas les années 80. Je ne suis pas le seul. Elles sont moches. Elles représentent le fric. Les coupes de cheveux sont horribles. Les jupes s’arrêtent en dessous des genoux. Pourtant soufflait un vent de liberté : on abolit la peine de mort, on a le droit d’être objecteur de conscience et...

Lire la suite

Metro – Metro (1977)

Ce n’est pas toujours facile de trouver des perles rares aux puces de Saint Ouen, surtout un disque que l’on cherche depuis longtemps. Oui, cela faisait quelques années que je voulais écouter Metro, cela date exactement de 2003, date à laquelle j’ai découvert Duncan Browne, un des fondateurs du groupe. Duncan Browne, j’en reparlerai. Il a réalisé un album indispensable, Give me take you, mais il a déjà été commenté maintes fois, un peu partout. Bref, en 2003, trouver un disque en tapant  » Metro  » sur Google, ça relève de la gageure. Mais quel nom à la con ! Quand...

Lire la suite

Newsletter

Suivez Nous sur Facebook

les 33 tours

Recevez notre Newsletter !

Votre inscription s'est déroulée avec succès !

Pin It on Pinterest