Étiquette : prog

Prog et musique expérimentale italienne pour la B.O de Watch Me When I Kill

40 ans après sa sortie cinématographique, la bande sonore phénoménale du film Il Gatto Dagli Occhi Di Giada  (également connu sous le nom de ‘Watch Me When I Kill‘) est publiée pour la première fois en vinyle. La musique du film a été créé par un supergroupe spécialement formé pour ce projet et se compose d’Adriano Monteduro (voix et guitare, connu pour son disque de 1974 dans lequel il était accompagné du groupe de prog Reale Accademia Di Musica), Glauco Borelli (basse), le célèbre compositeur Mauro Lusini et Gianfranco Coletta qui, en plus d’être l’un des pionniers de la musique italienne psychédélique avec...

Lire la suite

Heat Exchange, un groupe prog canadien exhumé par Guerssen

Durant leur courte existence, Heat Exchange, un groupe canadien, n’a enregistré qu’un album dont seulement 4 titres ont été publiés sur des singles sur le label Yorkville. Guerssen Records par le biais de son sous label Out-Sider, est allé rassembler les 3 45 tours du groupe plus les chansons inédites enregistrées en 1972 pour l’album qui n’a jamais paru. Heat Exchange sonne comme un groupe heavy prog anglais, avec des musiciens de haute volée, des chansons bien construites, et des superbes voix, sax, flute, wah-wah etc. Le LP est accompagné d’un encart avec des notes détaillées et des photos,...

Lire la suite

Mad Curry – Mad Curry (1971)

N’oublions pas la Belgique ! Si ces dernières années les Belges ont souvent passé les frontières, grâce à une indie pop de qualité menée par leurs ambassadeurs Deus et Girls in Hawaï pour ne citer qu’eux, on est bien plus en peine de citer des groupes wallons ou flamands des années 60 et 70, voire 80. La scène y était pourtant riche, tout comme aux Pays Bas, d’ailleurs, et cet excellent site (qui semble ne pas avoir bougé depuis 10 ans mais est toujours actualisé) est un excellent témoignage de la scène pop rock belge de l’époque. Un groupe...

Lire la suite

Satisfaction – Three ages of man (1971 publié en 2014)

En 1967, un groupe de Rythm and Blues peine à percer. Ils s’appellent The Artwoods du nom de leur chanteur Art Wood, frère de Ronnie, guitariste des Rolling Stones depuis près de 40 ans maintenant. The Artwoods ont sorti une poignée de singles qui connurent à peu près tous l’insuccès notoire, à l’exception de I take what I want, qui réussit à se hisser tant bien que mal à la 35ème place. The Artwoods avait pourtant en son sein de très bons musiciens, dont certains ont connu quand même une putain de carrière et d’autres un peu moins: John...

Lire la suite

Beckett – Beckett (1974)

Comment ne pas craquer pour un groupe qui s’appelle du nom du Prix Nobel de Littérature 1969 ?  Ou du moins, comment ne pas être interpellé ? C’est uniquement pour cette raison que le disque s’est retrouvé dans ma besace. Allons bon, m’attendais-je à une version pop d‘En Attendant Godot, à fond les Watt  ? Heureusement non. Beckett est un groupe éphémère, dont le chanteur, Terry Wilson-Slesser, participera à l’aventure Back Street Crawler, avec Paul Kossof, un ancien de Free. On ne sait pas grand chose en fait de ce groupe, sinon qu’il tourna pas mal avec Free, justement, et que...

Lire la suite

Newsletter

Suivez Nous sur Facebook

les 33 tours

Recevez notre Newsletter !

Votre inscription s'est déroulée avec succès !

Pin It on Pinterest