Category : Compilation

Réédition vinyle de I am the Cosmos de Chris Bell et tripotée d’inédits

Chris Bell, l’enfant maudit du groupe Big Star, n’a pas eu le temps de publier cet album  de son vivant… et nous en avions longuement parlé ici. Nous attendions une édition vinyle de I am the Cosmos, la voici prévue pour le 15 septembre par Omnivore Recordings dans une version réduite aux 12 morceaux initiaux. Parallèlement, une version cd (mais pourquoi?) sort avec toute les versions inédites déjà connues augmentée de 8 nouvelles. Mais Omnivore Recordings ne s’arrête pas là, le 24 novembre paraît une boxe de pas moins de 6 vinyles, incluant les débuts (inédits) de Chris Bell,...

Lire la suite

Découvrir l’Ondioline avec Jean-Jacques Perrey

Jean-Jacques Perrey, disparu l’année dernière, n’est pas totalement un inconnu. Il a été un pionnier de la musique pop électronique, et un des premiers utilisateurs du Moog.  Perrey était également le seul virtuose du monde de l’Ondioline, un proto-synthétiseur français remarquable des années 1940. Jean-Jacques Perrey et son Ondioline se concentre sur les débuts de la vie musicale de Perrey, et explore sa relation intime avec cet instrument inhabituel et expressif. La compilation comporte des collaborations inédites avec Angelo Badalamenti et Dick Hyman, des arrangements différents de mélodies connues de Perrey, et des  extraits des premiers albums de library music qu’il a enregistrés....

Lire la suite

L’Afrique des années 60-70 à l’honneur dans plusieurs compilations…

On ne sait pas si les labels se sont donnés le mot, mais force est de constater que paraissent ces jours-ci une poignées de compilations qui fait la part belle à la musique populaire du continent africain. Commençons par le label Mr Bongo, spécialisé dans les rééditions pop-world, qui nous livre un superbe double LP avec des sons provenant du Mali, dont Salif Keita est le représentant le plus connu. Il s’agit ici des premiers groupes qui ne dépendaient pas directement de l’Etat… ce qui n’empêche pas que l’on retrouve de drôles de noms de groupe comme Les Ambassadeurs du...

Lire la suite

The Black and Brown American Rock Sound : du rare funk-rock afro américain (1969-1974)

Now Again Records vient de publier une compilation de titres oubliés de groupes afro-américains, survenus après la mort de Jimi Hendrix et qui provenaient de villes aussi différentes que surprenantes que Dayton (Ohioç, Fort Wayne (Indiana) and (Phoenix), Arizona. Presque toutes les villes américaines avec une grande population noire possédaient donc des groupes de funk autonomes  qui géraient tout, à la maison,  de la composition àla production d’enregistrements et la distribution. Jimi Macon, Black Maffia, Blacklites, … ce sont ces groupes qui sont rassemblés dans cette anthologie.   Plus vraiment psychédéliques, pas encore tout à fait funk, mais irrésistiblement rock, les...

Lire la suite

Even A Tree Can Shed Tears : une compilation de folk rock japonais (1969-1973)

A la fin des années 60, au Japon, les manifestations étudiantes et la culture de la jeunesse ont cédé la place à l’angura, qui signifie underground. Le rejet de la musique pop dite « occidentale » est alors de mise, et le retour à l’authenticité à l’honneur. Certaines des figures les plus influentes de la musique pop japonaise ont émergé de cette période vitale, mais très peu de leur travail a déjà été sorti ou entendu à l’extérieur du Japon jusqu’à présent. Light in the Attic inaugure une nouvelle collection Japan Archival Serie avec la compilation Even a Tree Can Shed...

Lire la suite

Une compilation Disco Funk de la déesse érotique espagnole Susana Estrada

Un nouveau Label, nommé Especial Disco, vient d’être créé sous l’égide de Guerssen Records. Il mettra l’accent sur les années 70, le disco, le funk, le boogie et au-delà. La première parution sous ce label sera une compilation des enregistrements de la déesse érotique espagnole Susana Estrada en 1980-81, la plupart d’entre elles produites par le grand Josep Lobell (Oliver’s Planet). Un véritable festival du disco cosmique, du funk, du porno, du son de Munich et de l’Italo disco… D’abord modèle pour des revues érotiques, Susana Estrada sort en tant que chanteuse son premier single « Machos » / « Acaríciame« , sous le label barcelonais Belter. Ces...

Lire la suite

L’histoire du label éphémère Tumbleweed Records compilée

En 1971, Larry Ray et Bill Szymczyk fuient L.A. pour fonder leur propre label à Denver, Colorado. Ce label, Tumbleweed Records, a pourtant bien débuté avec une levée de fond assez conséquente auprès de Gulf + Western dont les dirigeants pensaient qu’on allait produire la nouvelle icône Hippie. Mais au lieu de trouver le nouveau Hendrix ou la nouvelle Janis Joplin, Ray et Szymczyk se sont orientés vers des personnages plus iconoclastes qu’iconiques : Pete McCabe, les chanteurs mélodieux Robb Kunkel et Danny Holien, le rock psych folk Arthur Gee. On pouvait trouver néanmoins des des musiciens plus établis comme Albert Collins...

Lire la suite

Synthesize the Soul: Astro-Atlantic Hypnotica from the Cape Verde Islands 1973-1988

La dernière compilation d’Ostinato Records, Synthesize the Soul: Astro-Atlantic Hypnotica from the Cape Verde Islands 1973-1988, donne une « histoire alternative » de la musique électronique qui a dominé la musique populaire à la fin des années 1990. Les îles du Cap Vert, au large du Sénégal, obtiennent leur indépendance vis à vis du Portugal  en 1975. Mais comme souvent, la décolonisation dans un monde globalisé entraîne des difficultés financières et l’immigration des Capverdiens vers l’Europe et les Etats-Unis fut massive. Au fur et mesure des allers-retours entre leur pays d’accueil et leur pays d’origine, les Capverdiens ramenèrent dans leur besace...

Lire la suite

Newsletter

Suivez Nous sur Facebook

les 33 tours

Recevez notre Newsletter !

Votre inscription s'est déroulée avec succès !

Pin It on Pinterest