Tag: woman singer

Lisa Miller – Within Myself (1967)

Maman Kay et Tante Helen : The Lewis Sisters Avant de parler de Lisa Miller, et du surprenant album Within Myself, nous allons d’abord évoquer sa maman Kay et sa tante Helen. Kay et Helen Lewis vivent à Los Angeles et  forment les Lewis Sisters, un duo vocal jazz qui publie en 1959, un album presque Easy Listening, Way Out Far, puis un autre, plus jazz, basé sur des titres connus de Tchaïkovski, Voices, Strings and Percussion, en 1960 chez Verve Records. Après un détour par Aura Records, les soeurs Lewis atterrirent chez Motown, ou elle deviennent un duo vocal...

Lire la suite

Sibylle Baier – Colour Green (2006 enregistré au début des 70)

Au début des années 2000, en lieu et place d’apocalypse ou d’un éventuel retour du messie, nous avons assisté à une résurrection de chanteuses, plutôt folk, comme nous l’avions déjà évoqué lors de notre chronique sur Susan Christie. Linda Perhacs et Vashti Bunyan avec, alors, leur unique album inconnu ont réapparu comme par magie, et elles ont même recommencé à faire des disques alors que leur carrière était complètement abandonnée depuis des décennies. Pour Sibylle Baier, il ne semble même pas qu’il y ait une carrière d’envisagée. Elle enregistrait simplement, au début des années 70, en Allemagne, son pays...

Lire la suite

The Feminine Complex – Livin’ Love (1968)

  Comment aborder cet album culte, que sûrement beaucoup de lecteurs assidus de ce blog (oui oui, il y en a) connaissent. D’abord la pochette. On pourrait croire à des prémisses soft des jeunes filles de Virgin Suicide de Sofia Coppola. Des jeunes femmes aux coiffures enchanteresses, quoique datées, dont le regard semble perdu dans quelques pensées romantiques, aussitôt évaporées.  Ensuite le nom du groupe aux sens multiples,  The Feminine Complex, furieusement en avance sur son temps, même si aucun groupe ne songerait à s’appeler comme ça aujourd’hui. En même temps, The Feminine Complex est composé uniquement de femmes.1968,...

Lire la suite

Susan Christie – Paint a lady (1970)

Susan Christie vient prendre une place  sur ce site que beaucoup lui envieraient (oui, oui) puisqu’il s’agit du premier disque chroniqué ici qui est exclusivement chanté par une femme. Il serait certes bien difficile d’établir une parité stricte, tant le monde du pop rock semble dominé par les hommes. Néanmoins, il y a toute une série de chanteuses oubliées, notamment dans le monde folk, qui ont ressurgi au début des années 2000 pour se tailler un petit succès, Vashti Bunyan et Linda Perhacs (qui ressort justement un album ces jours ci), par exemple, sans oublier les disparues Karen Dalton...

Lire la suite

Newsletter

Suivez Nous sur Facebook

les 33 tours

Recevez notre Newsletter !

Votre inscription s'est déroulée avec succès !

Pin It on Pinterest