Tag: pop-rock

Lisa Miller – Within Myself (1967)

Maman Kay et Tante Helen : The Lewis Sisters Avant de parler de Lisa Miller, et du surprenant album Within Myself, nous allons d’abord évoquer sa maman Kay et sa tante Helen. Kay et Helen Lewis vivent à Los Angeles et  forment les Lewis Sisters, un duo vocal jazz qui publie en 1959, un album presque Easy Listening, Way Out Far, puis un autre, plus jazz, basé sur des titres connus de Tchaïkovski, Voices, Strings and Percussion, en 1960 chez Verve Records. Après un détour par Aura Records, les soeurs Lewis atterrirent chez Motown, ou elle deviennent un duo vocal...

Lire la suite

No.2 – No Memory (1999)

Elliot Smith avant d’être Elliott Smith était le chanteur et guitariste d’Heatmiser, en compagnie de Neil Gust. Après la séparation d’Heatmiser, Neil Gust fonda No.2, en 1996 avec Gilly Ann Hanner et Paul Pulvirenti. Le groupe originaire de Portland n’a enregistré que deux albums, à 3 ans d’intervalle. Et si le premier opus, No memory, nous interpelle particulièrement, c’est pour deux raisons. La première c’est qu’il a été mixé par Elliot Smith (qui apparaît aussi dans les choeurs), et la deuxième c’est qu’il a été réédité en vinyle en 2015 lors du Disquaire Day, ce qui l’a sorti de...

Lire la suite

69 Love songs de The Magnetics Fields en box vinyle

On avait failli passer à côté, la réédition du triple album cd 69 Love songs de The Magnetics Fields en vinyle, et pour faire tenir ces 3 heures de superbe musique, ca n’est pas moins de 6 10 pouces qui se retrouvent dans ce somptueux box élaboré par Merge Records. Le prix reste toutefois élevé… mais c’est l’occasion de redécouvrir cet album culte paru en 1999. Plus d’info ici Mots clefs : Album culte,...

Lire la suite

Gawin – Sun in the box (2006)

En écrivant ailleurs sur un de mes albums cultes des années zéros, j’essayais de me souvenir des autres disques s qui avaient tourné le plus sur ma platine (cd à l’époque) ou mon ordi. Il y avait bien évidemment Illinois de Sufjan Steven, From Here to here de Girls in Hawaï mais aussi Lonely Mountain de l’islandais Mugison. Et soudain, le nantais Gawin me revint à l’esprit. Avec son premier album bricolé tout seul à la maison, Sun in the box est resté inconnu pour une bonne fange de la population, comme nombre de premiers disques de pop rock...

Lire la suite

Chris Bell – I am the cosmos (1974-75 publié en 1992)

Nous ne referons pas un autre speech sur la sécurité routière des années 70 mais, une fois n’est pas coutume, si la carrière de Chris Bell n’a pas pu prendre son envol c’est qu’elle a été stoppée net par un poteau qui s’est mis sur la route de sa Triumph TR-6 blanche. C’était le 27 décembre 1978, Chris Bell avait 27 ans, ce qui le place dans le club très fermé, mais en fin de compte assez peu envié, des musiciens rock morts à 27 ans. Chris Bell n’avait de toute manière pas trop la baraka. Membre de Big...

Lire la suite

3 Guys Never In – 3 Guys Never In (2005)

Pour commencer l’année 2015, quoi de mieux que de revenir juste dix petites années en arrière. Car oui, des disques oubliés, il y en a déjà eu beaucoup en ce XXIème siècle. Et même s’il est plus facile de se procurer des informations, des vidéos, voire des albums sur Internet, il n’en demeure pas moins qu’il faut parfois faire quelques piqûres de rappel. Les succès critiques ne sont pas toujours suivis d’effet en terme de ventes, tant s’en faut, et de belles perles tombent vite dans l’oubli. C’est le cas de l’unique album éponyme (oui, ça y est je...

Lire la suite

Pacific Drift – Feelin’ free (1970)

Paru dans l’indifférence la plus totale en 1970, l’album Feelin’ free de Pacific Drift, un groupe de Manchester; aurait sans aucun doute mérité un meilleur sort. Pacific Drift était composé de Laurent Arendes (Batterie), Graham Harrop (guitare et basse), Barry Reynolds (guitare et chant), et Brian Shapman (claviers et chant). Arendes était un batteur de la Freak Scene avant de rejoindre le groupe Sponge, dont le seul enregistrement fut en accompagnement de Dave Berry avec cette étrange chanson Huma Lama.   Quand Jack Lancaster jeta l’éponge de Sponge (ha ha) pour former Blodwyn Pig, les membres restants se renommèrent...

Lire la suite

Thomas & Richard Frost – Visualize (1969)

Thomas et Richard Martin sont deux frères qui viennent de San Mateo, dans la péninsule de San Francisco. Ils ont bourlingué dans divers groupes au milieu des années 60, ici un groupe de  surf  The Impressions, là un groupe de folk-rock avec The Newcastle Five, là encore dans un groupe de Fuzz-garage, The Art Collection. A Los Angeles, en 1968,  ils ont également été employés par Sony and Cher en Californie, alors qu’ils venaient d’enregistrer leur premier album avec le groupe Powder, premier album qui n’est pas publié… jusqu’en 1996. Après la déconvenue de Powder, les frères Martin sont...

Lire la suite

Newsletter

Suivez Nous sur Facebook

Pin It on Pinterest

les 33 tours

Recevez notre Newsletter !

Votre inscription s'est déroulée avec succès !