Âme triste est le premier album d’un projet-groupe né dans la deuxième moitié des années 80 A Gethsemani, mené de front par Bernard Odot, seul aux commandes pour cet album. Bernard Odot  vient de faire l’acquisition d’un DX7, joue dans un groupe ardennais nommé Anackarsis Section, et parallèlement compose sur un 4 pistes. Le résultat est une musique sombre, à la limite du gothique, mais sans artefact précieux. Loin des sons parfois amateurs que l’on peut retrouver dans la no wave et post punk française, les nappes synthétiques sont parfaitement modernes. Il est même étonnant qu’un DX7 eût pu donner un tel résultat !




ame triste

Reste qu’il ne faut pas être sous Prozac pour pouvoir écouter Âme triste, l’ambiance y est résolument dark. Paru uniquement en K7 en , le premier album de A Gethsemani aurait pu rester au fin fond des oubliettes. Mais un label de Lyon, Tunnel Vision Record, spécialisé dans les rééditions obscures (et visiblement en se limitant à une production annuelle) a mis la main dessus et le repropose en vinyle.  Ce qui nous évitera de racheter une platine cassette. A Gethsemani a réalisé par la suite d’autres albums avec d’autres musiciens, notamment Isabelle Morival au chant. La plupart ont été édité aussi en cassette… d’autres rééditions seront donc peut-être à prévoir !

Pochette de la K7 originale

A Gethsemani- Âme triste 
Tunnel Vision Records – TV003
Parution le 29 mars 2019
Le Bandcamp de l’éditeur