Bobby Jameson

C’est avec stupeur que 3 mois après j’apprends la mort de Bobby Jameson qui a eu lieu le 12 mai 2015. J’étais « ami » avec lui sur Facebook et ne voyais plus de posts de lui depuis un certain temps, mais ça arrive tellement souvent que des gens disparaissent des réseaux sociaux que je ne m’étais pas inquiété plus que ça. Je suis allé sur son profil aujourd’hui, en me disant  » tiens, ça fait longtemps que Bobby ne nous a pas posté une photo de sa jeunesse ou bien une chanson à lui ». Et pour cause. J’ai cherché un peu, mais il y a peu d’actualités aux États-Unis concernant sa mort (Le Patron de le croyait déjà mort quand il a réédité son premier album sous le nom de Chris Lucey), alors en France… même pas dans les Inrocks ou Télérama, les seuls qui avaient un peu parlé de lui. La page Wikipedia l’annonce de manière laconique, on ne sait pas vraiment comment c’est arrivé…

Bobby venait de perdre sa mère, après son frère avait qui il vivait. Bobby avait 70 ans, et semblait être un type de bonne nature humaine. Et son talent est malheureusement trop resté sous silence. Il n’aura pas connu une réédition digne de ce nom de ses trois albums, et surtout il n’aura touché aucun revenu de ses disques, même si d’autres en ont profité à sa place.

C’est avec une vraie tristesse que j’écris ce petit article, Bobby était content que l’on parle de lui outre atlantique, il nous remerciait toujours lorsque l’on parlait de lui sur Internet. Sa musique seule, maintenant, contribuera à le faire rester un peu vivant.

Edit : grâce à cet article, nous apprenons a eu une rupture d’anévrisme.