Pochette de Cartoone

Il est des albums que l’on achète un peu au hasard, car l’on voit que le disquaire a indiqué que Jimmy Page était venu prêter main forte au groupe, ce qui n’est pas forcément en soi un gage de qualité, Page ayant fait d’innombrable sessions comme requin dans les sixties, mais ce qui, forcément, titille toujours un peu la curiosité d’un type comme moi, qui se cherche toujours un prétexte pour mettre 15 € dans un vinyle qu’il aurait peut-être payé moins cher ailleurs. Au moins c’est un original. Il est des albums, donc, achetés au hasard, qui apportent de prime abord qu’une moyenne satisfaction. Oui, c’est agréable, certes, les mélodies sont jolies, ok, c’est cool, mais avais-je vraiment envie d’entendre un énième groupe psyché des sixties alors que j’en connais déjà des vachement biens?

Bon, comme on a acheté le vinyle, on le réécoute, deux, trois, quatre fois… et on se rend compte que oui, la musique des Cartoone est foutrement agréable, et que non, ce n’est pas du simple folk avec des putains de foutues de mélodie, mais que c’est bien mieux que ça.

Mais Cartoone, qui est-ce ? Tout d’abord, sachez qu’ils sont écossais, ce qui n’est pas monnaie courante (ha ha). Ensuite, ils viennent d’un groupe nommé bizarrement The Chevlons et faisait de la musique un peu passe partout, comme par exemple ça :

Mais le groupe descend à la capitale, Londres, pas Glascow, en 1968 et rencontre le producteur, Mark London; ce qui peut créer quelques confusions, surtout quand on le lit en anglais. De fil en aiguille, ils en viennent à enregistrer ce premier album éponyme chez Atlantic Records. Jimmy Page avec qui le groupe s’était lié, joue donc sur quelques morceaux d’un album  qui est vraiment à redécouvrir, pour peu que l’on aime les mélodies ciselées et douces…

Un deuxième album Reflection, a été enregistré mais n’a pas été publié.. jusqu’à sa réédition en 2009 en cd par Friday Music en bonus du premier album. Évidemment, le groupe a splitté juste après. Mais on ne s’en offusque plus ici.

On trouve le premier LP de Cartoone à prix raisonnable ici

Un autre article (en anglais)

Cartoone était composé de Derek Creigan – basse et chant Mike Allison – guitare solo, Mo Trowers – guitare rythmiauqe, et Charlie (Chick E.) Coffils – Batterie.

Si vous aimez : la folk très légèrement psyché, les belles mélodies, les envolées lyriques, Jimmy Page (mais alors beaucoup),