Étiquette : Crate Digger

Compilation bigarrée de titres rares : Screamers, Bangers & Cosmic Synths

Le petit et nouveau label écossais Triassic Tusk Records publie une compilation improbable et foutraque de titres dont on peine à voir le fil conducteur, sinon qu’ils sont assez épatants dans leur style. Mais tout de même, ça va de la ballade slave au disco africain en passant par du garage néerlandais et brésilien, et le seul point commun finalement, c’est que ces morceaux se sont perdus sur d’obscurs EP ou single, et qu’on est content de les entendre souvent pour la première fois. Une vraie compile de digger ! Screamers, Bangers & Cosmic Synths TLP01 2XLP Pour le...

Lire la suite

Naissance d’un nouveau label de réédition : Soft Estate

Jeremy Blum est, comme un nombre non négligeable d’illuminés, un Crate-Digger hors pair, à la recherche du disque écouté seulement par une poignée d’auditeurs et qui pourtant mériterait que d’autres le connaissent. Il est aussi un fan du label Light in the Attic, dont on parle souvent sur Disques Obscurs. Et pour cause, le label de Seattle ne se contente pas de rééditer des raretés, il propose de très belles éditions vinyles, avec un beau packaging et des versions « deluxe » qui font le bonheur des collectionneurs. Une source d’inspiration : Light in the Attic Mais Jeremy Blum...

Lire la suite

Diggers Factory, plateforme de précommande et de réédition de vinyles

Le nouveau site Diggers Factory est un nouveau service entre le crowfunding et le label. Le principe est simple un artiste ou un “digger” propose un disque à la réédition en vinyle, s’il obtient assez de like, alors se met en route une précommande pour une réédition, si l’objectif est atteint alors le disque sera réédité. L’idée est louable, surtout pour les artistes qui ont autoproduit leurs albums, ou bien pour ceux dont on peine à trouver leurs albums. On demande à voir pour des rééditions attendue par beaucoup, notamment des disques chroniqués ici ! Nous avons d’ailleurs lancé...

Lire la suite

Psych funk 101 – Compilation (1967-1980)

Première compilation de fouineur de bacs chroniquée sur Disques Obscurs, Psych Funk 101 répond à un cahier des charges très précis.  Il s’agissait pour des étudiants d’universités de Los Angeles, San Francisco, Toronto, Paris, Istanbul, Cario, Lagos et Addis Abeba d’appréhender le “psychédélique funk” . Il est sérieusement expliqué sur le verso de la pochette que la “psychedelic funk music”  n’est pas du “funky psychedelia music”. Comme c’est en anglais, je n’ai pas bien saisi toutes les différence subtiles, néanmoins, la compilation semble s’intéresser dans l’ordre aux rythmes funk à la musique folk régionale aux fioritures psychédéliques, ce qui...

Lire la suite

Newsletter

Suivez Nous sur Facebook

les 33 tours

Recevez notre Newsletter !

Votre inscription s'est déroulée avec succès !

Pin It on Pinterest