Un auteur à succès

En ce début d’été il vous fallait faire la connaissance d’un album solaire et joyeux, qui, jamais, ne vous foutra le bourdon. Un album de , quoi ! Et en la matière, l’album éponyme de Roger Nichols and the Small Circle of Friends se pose là. Il faut dire que le protagoniste principal du trio formé avec Murraye et Melinda MacLeod n’est pas totalement un inconnu. Roger Nichols, né en 1940 dans le Montana,  a en effet composé une tripotée de chansons pour les autres, dont certaines sont de vrais hits interplanétaires… Il faut dire que ses interprètes, The Carpenters, Paul Anka, Barabara Streisand… ont longtemps été porteurs des chansons les plus célèbres de leur époque… Ainsi on doit à Roger Nichols ce tube des Carpenters :

Une collaboration avec Tony Asher

Mais en , Roger Nicholls débute, et surtout commence sa collaboration avec Tony Asher, le parolier anglais qui a co écrit les paroles de Pet Sounds des Beach Boys, rien de moins. Munis de quelques titres de leur cru, mais aussi quelques reprises des Beatles et de Burt Bacharach entre autres, Roger Nichols and the Small circle of Friends enregistrent cet album sous la houlette du producteur à succès  Tommy Lipuma. Van Dyke Parks, Randy Newman sont venus prêter main forte et l’album est paru en chez A&M… Malgré tout cela, si l’album est chroniqué ici c’est qu’il n’a pas vraiment fait de vente. Et on en se demande bien pourquoi, tant les mélodies de Nichols illuminerait un dimanche pluvieux à Tchernobyl !

 

Les arrangements ne sont pas en reste non plus, et si la version de With a little help from my friends est dispensable, celle d’Ill be back  est vraiment sublime et donne des couleurs à cette chanson un peu oubliée des Fab Four

La réédition en 2005

La réédition par agrémentée d’une bonne poignée de bonus en 2005 a permis de réparer une fois de plus cette injustice, même si Roger Nichols a connu le succès par la suite en tant que songwriter ou même producteur. En 2007, il ressort un album avec ses deux acolytes de Small Circle of Friends, intitulé Full Circle,  mais cela reste anecdotique…

On attend maintenant la réédition de ce premier album en vinyle…