Popera Cosmic

Dans la  catégorie album concept teinté de psychédélisme, difficile de dire qui fut le premier en France, La mort d’Orion de Gérard Manset précédait de peu le Melody Nelson de Gainsbourg, mais il faut bien se rendre à l’évidence, Popera Cosmic de François Wertheimer  et Guy Skornik, disparu quasiment de la circulation depuis sa publication en , a bel et bien la primeur.



Pour ceux qui sont passionnés de l’underground français, François Wertheimer, de l’écurie Byg, n’est pas un inconnu. Collaborateur de Barbara, mais aussi  auteur-compositeur pour Vangelis, il a aussi réalisé quelques albums solos. Les compositions de Guy Skornik, plus prolifique, elles, jonchent régulièrement les diverses compilations psyché françaises, que ce soit Wizzz ou autres… Ajoutez à ces deux compères les arrangements du tout jeune William Sheller, le line up d‘Alice et beaucoup de chichon, et vous obtenez une pièce complètement barrée, que même CBS, la maison de disque de l’objet du délit, a renié !

Sous-titré Les Esclaves, ce théâtre de rue/opéra rock (influencé par l’œuvre du Living Theatre de Julien Beck) célèbre bientôt son 50e anniversaire, et grâce à Records, on ne sera plus obligé de débourser près de 150 € pour avoir une copie de toute manière introuvable.

Franois Wertheimer, Guy Skornik – Popera Cosmic – Les Esclaves
FKR096LP

Parution le 7 septembre,
Pré commande ici