ERIC+vinyl-1

Nous avions salué il y a deux ans la naissance du micro label Soft Estate du fou dingue passionné Jeremy Blum. Continuant à ne faire paraître ses rééditions qu’avec la plus précautionneuse parcimonie, nous avons enfin la troisième trouvaille du Label, disponible depuis le début du mois de février : Eric.

À la fin des années 1960, au milieu de la protestation nationale contre la guerre du Vietnam et l’injustice raciale, un groupe de rock, nommé comme une partie de nos copains nés dans les années 60, Eric, composé de musiciens noirs et blancs monta sur scène et devint la voix d’une génération pour leur petite ville de l’Ohio, Marion (qu’il ne faut pas confondre aussi avec le prénom) À l’origine sorti en , le seul album studio d’ERIC se démarque comme une expérience sonore totalement unique . Il a beau être enregistré sur un vulgaire 4 pistes avec  peu d’instruments, les arrangements sont toutefois foisonnants. Une expression cosmique issue  de la passion juvénile propulsée par le talent précoce du compositeur, guitariste et chanteur Willie Creagh qui continue encore aujourd’hui de se produire devant des foules de fans locaux dévoués.

Considéré comme l’un des disques les plus rares et les plus recherchés parmi les collectionneurs – les exemplaires originaux se vendant jusqu’à 1 500, Eric a été récemment remasterisé à partir d’une copie Mint du disque original. Il est désormais disponible pour tous – près d’un demi-siècle après sa sortie initiale.




EricEric, , SE-003

  • Première édition vinyle/numérique
  • Re-masterisé à partir du LP original
  • Vinyle de 180 grammes
  • Avec des notes de pochette du compositeur Willie Creagh + les paroles des chansons
  • Carte de téléchargement numérique incluse
  • Première édition limitée de 500 exemplaires

Article librement traduit de la présentation du Label