Difficile de parler de l’unique album des allemands de One Tongue sans parler du label Yaya Records, et de son fondateur Joe Mubare. Ce dernier, né en 1947, traduisait des ouvrages de référence en psychologie en même temps qu’il composait pour la 20th Century Fox.




Ce n’est que dans les années 80 après son retour en , qu’il se consacra à sa carrière musicale. Il publie quelques albums en son nom, dont le plus connu est No Man’s Land, paru en 1986. En 1989, il fonde donc le label Yaya, dont le catalogue se limitera à trois albums. Le premier sous le nom de Joe Mubare, Private Scream (1989), le deuxième sous le nom de Votu,
Learning To Be ‎ (), et enfin No Doubt en 1990 également.

L’écurie Yaya Records : trois albums et puis s’en vont

Qu’on ne s’y méprenne pas, il s’agit plus ou moins de la même bande qui joue sur ces trois albums. A savoir Uli Kümpfel à la basse, Harald Kümpfel à la batterie, Andi Sommer à la guitare (à ne pas confondre avec le Andy Summers de The Police) Mark Polscher au sax et à la flute, et enfin Joe Mubare comme maître d’œuvre de tout ça et au chant quand il y en a. Les pochettes se ressemblent d’ailleurs furieusement, un dessin éthéré sur 3 nuances de jaune.

pochette de votujoe mubare private scream

De ces trois (bons) albums qui mélangent à la fois , et electro, No doubt nous paraît le plus intéressant. Des pulsations tribales en auxquelles viennent se greffer ici une guitare bluesy (Maccana) là un sax voluptueux ( Green, Marie) ou encore une flûte magique (Cofee). Le plus étonnant dans tout ça, c’est de se dire que l’on écoute un album qui a presque trente ans, ça n’a vraiment bougé d’un poil.

Yaya records ne semble n’avoir été qu’une courte parenthèse pour Joe Murabe qui reparti dès les années 90 vers la composition pour les films et autres produits télévisuels. Aucun de ces albums n’a été réédités, mais il existe encore un lot de dead stock mint, et on trouve encore des exemplaires qui se vendent à un prix raisonnable sur le net où chez de bons disquaires. De plus, on peut aussi les écouter sur les plateformes de streaming.

Track List :

  1. Coffee
  2. Never But
  3. Maccana
  4. Green
  5. 1945
  6. No Doubts
  7. Marie
  8. Gong Song
  9. Cars
  10. Bird