Si l’on s’en tenait juste à la pochette, le premier album de Tony Newton aurait dû s’intituler « Regarde comme elle est grosse… ma basse ». Au lieu de ça, il se nomme Mysticism & Romance, ce qui n’est pas du tout le même registre, convenons-en. Et si le label Tidal Waves, distribué par , le réédite pour la première fois depuis sa sortie en , c’est qu’il se sert bien de sa gigantesque (double) basse, le bougre. Écoutons ce qu’en dit le label :



Tony Newton (né en 1948) est un multi-instrumentiste de Detroit, qui a commencé sa carrière professionnelle à l’âge de treize ans, jouant de la basse avec des légendes du blues comme John Lee Hooker et T-Bone Walker. Découvert par Hank Cosby, directeur de Motown, alors qu’il jouait sur le circuit blues de Detroit à l’âge de 18 ans, il est devenu le bassiste de tournée avec Smokey Robinson and the Miracles lors de la célèbre tournée européenne Motown Review en 1965. En deux ans, Newton est devenu le directeur musical des Miracles.

Tony Newton a également tourné et enregistré avec d’autres artistes de Motown tels que The Supremes, Marvin Gaye, Stevie Wonder, The Jackson 5 …. et bien d’autres. […] En plus de son impressionnant travail pour Motown, Newton peut être entendu sur plusieurs tubes d’autres labels comme Invictus-Hotwax et Stax. Plus tard, Newton a gagné la reconnaissance en tant que membre des deux groupes acclamés : The New Tony Williams Lifetime (dirigé par le batteur de Miles Davis, Tony Williams) et le groupe de hard rock britannique : G-Force (avec le guitariste vétéran Gary Moore).

Le premier album solo de Tony Newton, ‘Mysticism & Romance’ (1978), contient à la fois des éléments de son impressionnant passé musical et sa vision de l’avenir. Les grooves de basses P--esque et les vibrations jazz-rock , combinés avec des synthés spacy, des instruments inhabituels et une approche cosmique complète font de cet album un album unique et TRÈS intriguant. Ce qui est tout aussi impressionnant sur cet album, ce sont les musiciens qui y figurent. Au piano/synthé, nous avons Sylvester Rivers (Aretha Franklin) et Alan Pasqua (Quincy Jones), aux guitares, Charles Ferring (Barry White) et Ray Parker Jr (Ghostbusters ! !!!), et enfin, Danny Spanos (Sly and the Family Stone) à la batterie.

Remasterisé et supervisé par Tony Newton lui-même, cette réédition officielle est maintenant disponible en édition vinyle de luxe de 180 g (limitée à 500 exemplaires) avec un encart contenant des notes de couverture exclusives et détaillées.
Tony NewtonMysticism & Romance
Tidal Waves Music – TWM26
Parution le 29 mars 2019

Précommande ici