black friday record store day

Le fait partie de ces nouvelles choses venues d’Amérique comme Halloween et le Record Store Day qui sont entrées dans nos mœurs depuis le début du siècle. Dans le cas présent, cela fait même moins d’une décennie puisque le Black Friday date de 2010. Cette opération strictement commerciale est donc aussi appliquée aux vinyles outre-atlantique. A vrai dire, il s’agit d’un bis repetita du Record Store Day, avec son lot de rééditions ou d’éditions collectors plus ou moins intéressantes que l’on paiera – encore – à prix d’or.




Qu’à cela ne tienne, c’est bientôt Noël et si jamais vous avez l’occasion de tomber sur une de ces galettes, vous trouverez bien un oncle, un neveu, un beau frère, un webmaster de blog qui recense les disques obscurs à qui ça pourrait faire plaisir.

Voici donc la liste officielle de ce mini disquaire day que l’on trouve donc ici.

On ne se jettera pas sur les deux versions de la plus mauvaise chanson de Paul Mc Cartney, Wonderfull Christmas Time, mais on ira plutôt jeter une oreille sur les prestations soignées de Light in The Attic, comme d’habitude, ainsi que la réédition du rare groupe garage The Baroques et le live de Gram Parsons avec Emmylou Harris