Nous aimons particulièrement Dorothy Ashby sur Disques Obscurs, nous avions même mis son album Afro Harping dans notre top albums de 1968. C’est donc avec joie que l’on redécouvre cet album de , In a Minor Groove, grâce à la réédition de .




Dorothy Ashby, avant Alice Coltrane, a popularisé l’usage de la dans le . Elle était probablement la harpiste   la plus swingante de tous les temps. Elle a littéralement  transformé un instrument plutôt utilisé pour ses ambiances éthérées en un instrument polyvalent, capable de soutenir aussi bien une rythmique qui groove que des soli .

Dorothy Ashby Frank Wees

Si elle s’est battu , souvent  avec acharnement, pour obtenir un succès critique et commercial ; elle a eu du mal à être prise au sérieux, du fait qu’elle soit une femme, et par l’aspect exotique de son instrument. Sa revanche fut tardive pour elle qui est décédée en 1986. Elle a depuis été maintes fois samplée pour des artistes hip hop et aussi dans la world music.

In a Minor Groove est l’un des deux albums qu’elle a réalisés en 1958 avec le flûtiste/saxophoniste Frank Wess, et c’est une merveille ; soutenu par son compatriote Herman Wright à la basse et le grand Roy Haynes à la batterie, Dorothy Ashby et Wess tissent des fils mélodiques envoûtants avec des standards comme « Alone Together » et « Yesterdays ». Mais le morceau le plus étonnant est peut-être « Bohemia After Dark« , qui montre la capacité d’Ashby à transformer sa harpe en guitare rythmique ! Pour cette réédition en vinyle – la première depuis quelques décennies –  d’In a Minor Groove, Real Gone Music a utilisé les sources mono originales – et non le faux stéréo qui apparaît sur la réédition ultérieure de Prestige appelé Dorothy Ashby Plays for Beautiful People. Il s’agit d’ une édition limitée à 1000 exemplaires en vinyl vert néon !

Dorothy Ashby and Frank Wess –  In A Minor Groove
Real Gone Music – RGM-0847
Commande