bernard estardy

Pour ceux qui ne connaissent pas Bernard Estardy, il fut le producteur et arrangeur de nombreux disques qui sont parus en France, des meilleurs (Gérard Manset, Lee Hazlewwood) comme des pires (Michel Sardou). Il était aussi le boss du studio CBE, caché dans la grande rue Championnet dans le 18ème arrondissement de Paris, et dans lequel fut enregistré l’album culte La Formule du Baron, composé et réalisé par le même Estardy.



Gonzaï nous ressort donc des inédits « post jerk, ou cosmic disco » de ce grand monsieur, sous la forme d’un vinyle nommé Fragments d’une empreinte magnétique.

Mais ce n’est pas tout, une biographie écrite par sa fille Julie Estardy est aussi prévue, par le biais aussi de Gonzaï, et ça risque d’être passionnant.

Comme à son habitude, Gonzaï a prévu une cagnotte de précommande et ça se passe ici (et vous aurez toutes les informations)

Benard EstardyFragments d’une empreinte magnétique.

Parution le 27 avril 2018
En attendant, un petit titre de la Formule du Baron…

EDIT : Born Bad Records a de son côté aussi publié une rétrospective de Bernard Estardy pour le troisième volume de sa série Space Oddities, en savoir plus