dur dur somalie

Saluons le courage du patron du Label , car lorsque que Samy Ben Redjeb s’est pointé à Mogadiscio pour retrouver les bandes de Dur-Dur en 2016, il était accompagné par une escorte armée tout le long de son périple.




L’histoire commence en 2007, le musicologue de Milwaulkee John Beadle, téléverse sur son blog Likembe  la bande son d’une K7 qu’un étudiant somalien lui avait remis 20 ans plus tôt. Attribué dans un premier temps au groupe légendaire Iftin Band, ce mystérieux funk semblait plutôt, de l’aveu même du chanteur du groupe, l’œuvre de leur rivaux Dur-Dur.

Il faut imaginer Modagiscio dans les année 80, une ville vivante avec des restaurants, cafés… Et 2 boutiques de musiques, qui distribuaient essentiellement des k7. C’est à cette époque, donc, que Dur-Dur connût un succès plutôt fulgurant qui connut son apogée en lors de la publication de leur deuxième album.

Les secrets du succès rapide de Dur-Dur sont inextricablement liés à la vision d’Isse Dahir, fondateur et claviériste du groupe. Le plan d’Isse était de localiser certains des musiciens les plus avant-gardistes de la scène bourdonnante de Mogadiscio et de les attirer vers Dur-Dur. […]

Dès le début, Dur-Dur revendiquait une fusion de la musique traditionnelle somalienne avec des rythmes qui feraient danser les gens : Funk, Reggae, Soul, Disco et New Wave se mêlent sans effort aux rythmes Banaadiri, Daantho et à la musique spirituelle sarroise.

L’on pensait au début que la musique de Dur-Dur avait été mal conservée, mais Samy Ben Redjeb a pu accéder à Mogadiscio à un réseau de copie et a finalement trouvée certaines bandes originales que l’on pensait disparues.

Cette réédition triple album vinyle ou double CD des deux premiers albums du groupe – le premier d’une série en trois parties consacrée au groupe Dur-Dur – représente le premier fruit des longs efforts d’Analog Africa pour faire connaître cette musique extraordinaire au reste du monde. Remasterisées à partir des meilleures sources audio disponibles, ces chansons n’ont jamais sonnées aussi bien.  Une trentaine d’années après avoir fait tant de bruit sur la scène de Mogadiscio, les bandes ont été libérées des vibrations et du sifflement des cassettes de deuxième et troisième génération pour révéler un glorieux mélange d’orgues polychromes, de rythmes prêts pour les boîtes de nuit,  de voix envoûtantes et d’une âme obsédante.

Dur Dur Of Somalia –  Volume 1 & Volume 2
Analog Africa – 3×LP AALP087
En savoir plus