Nous avions déjà beaucoup apprécié de découvrir le clarinettiste de grec, Kyriakos Sfetsas, à travers le premier volume d’inédits que lui avait consacré le label , non sans un certain succès.




Ce volume 2, enregistré en 1976 reflète toujours son ambition de réunir le jazz progressif et la musique traditionnelle, mais il le fait d’une manière différente. Bien que l’élément de la musique traditionnelle demeure présent, il ne constitue pas le fondement de la composition des chansons (par exemple, la plupart des pièces ne sont plus fondées exclusivement sur des formes musicales traditionnelles).

Kyriakos Sfetsas

Plus jazzy, plus complexe, mais aussi plus sombre, Greek Orchestra Vol.2 présente Sfetsas non seulement comme un expérimentateur musical, mais aussi comme un compositeur exigeant et distinctif, qui met véritablement ses musiciens à l’épreuve…

Les enregistrements de cet album sont inédits et ne représentent qu’une petite partie de l’ensemble du travail de Sfetsas avec le GFO. A l’origine, la musique a été enregistrée en stéréo sur bande magnétique avec les standards les plus élevés de l’époque, le processus de mastering moderne soulignant encore plus leur qualité sonore originale. Le résultat est un album audiophile vraiment impressionnant et pur, un peu meilleur que Vol.1 à cet égard.

Musicalement parlant le résultat est tout aussi époustouflant que le volume 1. On espère qu’il y aura une suite.

Kyriakos SfetsasGreek Fusion Orchestra Vol.2
Teranga Beat – TBLP 023