On ne sait pas trop qui est Dale Jenkins. Tout juste sait-on qu’il a participé à un groupe punk nommé All white jury et qu’il résidait à Washiton DC. Il a aussi publié trois disques autoproduits, en petite quantité et réalisé de sa seule main.



C’est le premier d’entre eux qui est réédité par le sous label de , le très bien nommé Got Kinda Lost Records. Undesirable Element a paru vers . Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas de toute gaieté.  A la fois et protopunk (enfin qui sonne comme du protopunk mais réalisé après le punk, vous suivez? ), les guitares abrasives et floues viennent déchirer une voix presque pop.

Le LP de Dale Jenkins

Les paroles, presques cinématographiques, affichent un mépris polémique sur les comportements humains. Dale Jenkins est une sorte de franc tireur, commentateur doué de l’absurdité de la vie. En fouillant un peu sur le net, on apprend qu’il s’est suicidé à la fin des années 80, ce qui n’est pas une grande surprise au vu de la noirceur des titres.

Il ressort à l’écoute de l’album, une impression de claustrophobie assez angoissante, mais paradoxalement plaisante. Car l’écoute n’est pas parsemée d’obstacle, on peut être heurté par l’ambiance, mais pas par les compositions. Ce qui est un vrai tour de force.

Cette réédition est livrée avec trois titres bonus sur la version Vinyle, beaucoup plus avec la version digitale et CD.

 

Dale JenkinsUndesirable Element
GOT KINDA LOST / LP Cat. No. : GKL009

Tracklist :

  1. Blind Faith
  2. Article Two (The Handgun Song)
  3. Depression
  4. Love And War (Alternate Version)
  5. War Was Raging On
  6. Non-Surgical Lobotomy
  7. Breathe In Deep
  8. Paranoid Song
  9. Destitute
  10. Another Day

En savoir plus