THE EDGE OF DAYBREAK Eyes Of Love

Étonnante réédition d’un groupe fondé in situ… dans une prison de Richmond (Virginie). The Edge of play est composé donc de détenus qui purgeaient des peines de 6 à 60 ans et ont enregistré pendant 5 petites heures durant sous l’œil médusés de leur gardiens ces 8 chansons -. Le pressage original de 1979 tiré à 1000 exemplaires se vendait à prix d’or, on le retrouve en vinyle aujourd’hui grâce à Numero Group Records.

Un peu plus d’infos, ici (en anglais)