Si vous ne connaissez pas encore le label Israëlien Fortuna Records, la réédition de Ze par Raviv Gazit, va vous en donner l’occasion  et vous ravir.



se présente comme un label de réédition et une équipe de DJ de Tel-Aviv. Ils se font les champions des sons obscurs et oubliés du Moyen-Orient avec une série de rééditions de vinyles de haute qualité accompagnées de fêtes notoirement sauvages. Après le libanais Raja Zahr et le yéménite Jacky McKayten (entre autres), voici donc  une réédition exceptionnelle d’un LP électronique du milieu des années 80 du claviériste israélien Raviv Gazit. L’album a été entièrement composé sur le synthétiseur Synclavier dans le sous-sol de l’université de Tel-Aviv en 1985. Gazit était en avance sur son temps en composant de la musique électronique aussi froide que colorée pour le cinéma et le théâtre, qu’il a ensuite publiée sous forme d’album.

Paru en sous le label Hed-Razi, on est effectivement assez surpris d’écouter  cette pièce qui ne sonne pas si eighties que ça. On a l’impression, au contraire, qu’il s’agit d’un album qui aurait été enregistré il y a une poignée d’années seulement.

Jamais réédité depuis, l’original se vend à plus de cent euros. On va donc pouvoir mettre sur notre platine ce bel objet pour beaucoup moins cher.

Raviv GazitZe
Fortuna Records

Parution le 6 mars 2020
Précommande ici