Zuider Zee Zeenith

Zuider Zee n’a sorti qu’un seul album, éponyme, en 1975. Pourtant salué par la critique comme un bon album de , il n’a connu aucun succès. Il faut dire que la maison de disque Columbia, qui aimait bien faire des fours faut-il croire, avait décidé de ne sortir aucun single, crime de lèse-majesté à l’époque. Ajoutez à cela le fait que la promo a été partiellement faite avec un mauvais nom « Zuider Lee », dû très certainement à la typographie, certes inventive, de la pochette, mais portant à confusion pour qui avait oublié de mettre ses lunettes.

Zuideer Zee

Pochette de l’album de 1975

Zuider Zee est passé inaperçu, mais , label expert-fouilleur, est allé repêcher une douzaine d’inédits du groupe enregistrés entre 1972 et 1974, donc avant le seul album officiel si vous avez bien suivi. Cette compilation nommée Zeenith, rassemble des titres qui n’ont rien d’anecdotiques, d’un groupe qui serait un hybride entre T-Rex et Big Star.

Richard Orange, meneur du groupe, et son pote d’enfance Gary Simon Bertrand ont été rejoints par Kim Foreman et John Bonar au début des années 70. Mais le déménagement de Jackson où ils avaient leur public à Memphis où personne ne les connaissait, n’a pas aidé à ce qu’ils se fassent un nom. En revanche, comme ils ont joué dans plein de clubs – y compris les plus pourris – dans des sets durant jusqu’à 5 heures d’affilés, ils sont devenus bons. Et il est temps de les découvrir !



Zuider ZeeZeenith
Light In The Attic – LITA 166

  • 12  titres inédits
  • Re-masterisés à partir des bandes originales par John Baldwin
  • Compilation et notes d’accompagnement par Alec Palao, en collaboration avec les membres du groupe Richard Orange et Gary Simon Bertrand
  • Livret avec des photos inédites, des notes et des paroles

Parution le 06 août 2018

Précommande ici

Le premier album, lui, est plus difficile à trouver :

Vous pouvez écouter des extraits de Zeenith sur le site du label, en attendant, un autre morceau du groupe