THe Charlatans the-limit-of-the-marvelous

Si The Charlatans évoque pour beaucoup le groupe britannique des années 90, ce nom a été aussi celui d’un groupe américain qui n’a pas connu les même heures de gloire. Ça avait pourtant bien commencé, en 1964, à San Francisco, ils étaient un peu les premiers avec leurs chansons folk, ils ont même été les précurseurs du psychédélisme avant le Grateful Dead et Jefferson Airplane. Seulement ils n’arrivent pas à accrocher vraiment les maisons de disques et ne sortent qu’un 45t en 1966, et un album… en 1969 ! Mais pendant tout ce temps, malgré les dissensions au sein du groupe, ils continuent à enregistrer.

AceRecords sort donc en vinyle pour la première fois, une des meilleurs titres enregistrés par le groupe entre et 1968. Cela s’intitule The Limit of the Marvelous.

Source : http://www.theartsdesk.com à voir aussi l’article qui leur est consacré dans California Dreaming.