On n’arrive presque plus à suivre le rythme de réédition (de qualité) du label Tidal Wave Music.  Avec Spread Love de Michael Orr (et Carey Harris), c’est encore une pièce groovy pas piquée des hannetons qui reparaît là.



Les années 70 ont fait la part belle au funk- avec des artistes comme Stevie Wonder, Earth, Wind and Fire, The Spinners, Curtis Mayfield ou encore Norman Connors, et nul doute que Michael Orr avec sa voix chaude de Baryton, eût du connaître un succès équivalent… mais allez savoir pourquoi, il a été ignoré.

 

spread love

 

Paru en , sous le nom des deux producteurs Carey Harris (aussi à la basse) et Michael Orr, Spread Love est un chef-d’œuvre intemporel qui mélange sans effort les influences de la soul cosmique, du jazz, du funk et du gospel. Devenu recherché – et forcément culte – il avait connu une réédition non officielle au début des années 2000. Là, non seulement la réédition est officielle, mais l’album est remasterisé par Michael Orr lui même et son fils Jamal.  Comme chez Tidal Wave, il existe une version normale à 180 g et deux versions collector, l’une en transparent, que l’on trouve sur Light in the Attic et l’autre en bleue sur bullmose.com, mais dans ce dernier cas, la vente est impossible pour la France (comme nous l’a signalé un lecteur du site).

Pour les fans d’une soul-funk de qualité, peut-être un peu plus âpre que celle de ses contemporains, il s’agit d’une galette à posséder absolument;

Michael OrrSpread Love
Tidal Wave Music – TWM35

Parution le 31 juillet 2019