ZAMAAN YA SUKKAR

Le label belge , dénicheur de pépites à travers le monde, publie Zamaan Ya Sukkar, une compilation pointue d’ enregistrée en Égypte sur le label Sono Cairo

Dans les pays occidentaux, quand on parle d’exotisme, on pense à Martin Denny, Lex Baxter ou Arthur Lyman. Des musiciens qui ont créé un monde de rêve exotique en incorporant dans leurs compositions des instruments et des rythmes d’autres cultures. Les influences musicales de l’Océanie, de l’Asie, de l’, de l’Amérique latine ou de l’Orient ont permis aux auditeurs d’errer vers un paradis imaginaire et de s’échapper de leur routine grise et quotidienne.



À la fin des années 50 et dans les années 60, ce n’est pas seulement en Occident que les gens ressentent le besoin de fuir leur vie régulière. Dans certains pays considérés comme  » exotiques  » d’un point de vue occidental, on trouve des exemples de compositeurs qui ont abordé la musique de la même manière que leurs homologues occidentaux. Ils ont créé leur propre paradis imaginaire en adoptant les influences musicales d’autres cultures.

Exotica égyptien

Les diggers de Radio Martiko ont parcouru les archives de Sono Cairo, Disques Sharara et Misrphon pour s’introduire dans le monde passionnant de l’exotisme égyptien. Vous entendrez du jazz, du boléro, du mambo, du twist,…. mais avec un sentiment différent et inattendu. Ce qui est intéressant, c’est que les interprétations égyptiennes de la musique d’autres pays  » exotiques  » sont très similaires en sonorité, mais aussi très éloignées des traditions musicales du pays d’origine.

Sono Cairo, institution gouvernementale, était la fierté nationale de l’Égypte.  Pendant plus d’une décennie, ils ont enregistré des centaines de chanteurs égyptiens célèbres mais aussi des artistes d’origines diverses : français, italien, grec, libanais, libanais, africain, etc. Ce grand boom du crossover culturel et d’une vie nocturne pétillante au Caire exigeait de nouveaux rythmes de danse et des styles innovants. Les films égyptiens étaient très populaires dans le monde arabe et mettaient en vedette le fox-trot, le twist et le cha-cha-cha. Les compositeurs talentueux ont emboîté le pas à ce mouvement et ont commencé à mélanger des thèmes orientaux avec des rythmes latins et des harmonies jazz.





Radio Martiko s’est efforcé de trouver des informations sur la musique et les artistes sélectionnés pour cette compilation,  mais la plupart des membres du groupe qui ont joué pendant ces sessions sont  morts depuis longtemps et de nombreux morceaux  parmi les 45 tours sélectionnés semblent difficiles à identifier.

ZAMAAN YA SUKKAR

Sono Cairo

Les chansons de cette compilation ont été licenciées par le légendaire label Sono Cairo, fondé par Mohamed Fawzy à la fin des années 50 et repris plus tard par l’État égyptien. Sono Cairo était la plus grande maison de disques du monde arabe, produisant des disques pour les plus grandes stars du Moyen-Orient comme Oum Kalthoum, Abdel Halim ou Farid El Atrache. L’héritage de ce label est énorme et Radio Martiko travaille sur plusieurs projets pour rééditer la musique de ce riche catalogue.

Source : Dossier de presse.

Various ArtistsZamaan Ya Sukkar – زمان يا سكر : Exotic Love Songs And Instrumentals From The Egyptian 60’s
Radio Martiko – Parution le 7 septembre 2018

Précommande ici